Bilan 2020, et prévisions 2021

3 questions à Andreas Meyer Primavesi

 

Quelles ont été les étapes les plus importantes en 2020 ?

En 2020, nous avons monté une équipe CECB à Bâle, comme nous l’avions fait à Sion, il y a un certain temps déjà. Parallèlement, nous avons consolidé nos activités à l’interne dans les domaines suivants : certification, formation continue, assurance qualité, marketing et communication, support sur l’outil CECB. Toutes les synergies possibles entre Minergie et CECB seront ainsi maximalisées.

 

Que se passera-t-il en 2021 ?

Avant les vacances d'été, nous annoncerons les modifications de la normalisation du CECB (loi sur le CO2, mise à jour de la norme SIA 380/1:2016), ce qui entraînera ensuite des adaptations importantes sur l’outil CECB. De nouveaux règlements destinés aux experts entreront en vigueur et l'assurance qualité sera encore plus développée.

 

Qu'est-ce qui est prévu en matière de formation continue ?

Le nombre d'experts CECB augmente continuellement et l'offre de formation continue est élargie en conséquence. L’analyse des cours de cette année montrent que la satisfaction est grande, mais nous tiendrons compte des besoins des experts CECB en termes de format et de contenu des cours. À l'instar de ce qui est possible en Suisse romande, avec le soutien des cantons, nous aimerions proposer des cours orientés sur des cas pratiques dans toute la Suisse.